Bandes

Rayden

Rayden c´est le pseudonyme de David Martínez Álvarez (1985, un artiste éclectique d´Alcalá de Henares (Madrid).

Il ne fait pas du rap. À la fin de l´an dernier Rayden nous mit un décharge avec « No hago Rap » [Je ne fais pas du Rap], une chanson qui avait l´intention d´être une déclaration des principes, et au même temps elle nous montrait un teaser d´Antónimo, le nouveau disque que l´artiste va publier en mars avec Warner Music.

Une chanson directe et pleine de sincérité qui impressionne avec une instrumentation replète des guitares tan sauvages comme les rimes du rappeur madrilène.

Cela fait des années que Rayden construit une image propre dans le hip hop d´Espagne, une image que plusieurs fois ne correspond pas avec l´image prédéfinie que beaucoup de personnes ont, et même établissent, du rap.

Ça fait un temps que ce poète courageux a décidé de crasser les étiquettes, les attaches, les préjudices et les limites d´un genre qui depuis quelque temps demandait du risque et de l´innovation. Antónimo est plus qu´un disque, il est aussi une démontre de courage qui rompre avec le discours établi.

La magie de cet album est née de l´inquiétude de David Martínez, l´être humaine curieux devant Rayden, et elle est aussi possible grâce à la rencontre dans le studio avec Ale Acosta. Le producteur canarien, un des génies de la musique espagnole actuelle, se démarque de ses travails avec Fuel Fandango, Chambao ou Mojo Project, et habille les verses d´Antónimo avec du rock, du psychédélisme, du funk ou du R&B.